Après l’amende de la CNIL à Facebook (150 000 € soit 0,0006% de leur CA), c’est la Commission Européenne qui frappe, et beaucoup plus fort : 110 millions d’euro !

Malheureusement, ça ne fait toujours que 0,4% du CA de Facebook. Suffisant pour les faire céder ?

Certainement pas : Les données personnelles liées aux cookies et leur combinaison massive constituent la base même de leur modèle économique : La revente des profils de consommation aux publicitaires pour leur permettre de faire de la « publicité ciblée », beaucoup plus efficace que la publicité classique : Un marché de 150 milliards de dollars !

Alors à combien cèderont-ils ?

On peut parier qu’ils iront jusqu’à leur limite de rentabilité et qu’ils seront prêt à sacrifier leur trésor de guerre, pour continuer ce juteux business.

Il est probable qu’en parallèle, ils cherchent frénétiquement des technologies ou des astuces qui leur permettent de ne plus laisser de traces (fingerprinting, cookies audio, etc…), et qu’ils mettent le paquet en lobbying auprès des instances européennes, pour retarder l’échéance.

Alors un petit effort : Une amende à 1 milliard de dollars devrait suffire à marquer les esprits ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Category

Non classé